Le culte de la Saint-Vincent (22 janvier) se poursuit dans les régions viticoles françaises. La champagne se réunit pour porter haut et fort ses couleurs et mettre en avant ses traditions. En début d’année, les vignerons de chaque village se rassemblent pour leur Saint-patron de la vendange passée et se mettre sous sa protection pour l’année à venir. Les confréries de chaque village champenois se sont regroupées depuis 1930 pour former  l’Archiconfrérie Saint-Vincent des Vignerons de la champagne, afin de se retrouver autour d’un grand rassemblement. Cette grande fête, née à l’origine à Épernay, se déroule aussi d’en d’autres villes historiques de la champagne comme Reims, Troyes.. Cette année, la célébration de la St Vincent de l’Archiconfrérie a réunit plus de 84 confréries de Vignerons et une trentaine de Maisons de champagne.

Les confréries ont été accueillies avenue de champagne à Épernay où elles ont présenté leur spécificités culturelles et historiques.  C’est la confrérie des Grauves (dont certaines vignes font partie du domaine des Maisons comme Moët & Chandon, Pol Roger, ) qui a remporté le Trophée St Vincent 2012.

Puis c’est de la maison de champagne dom perignon que le défilé a pris son départ composé de personnalités et professionnels champenois.

Quelques exemples de vieux dictons:

  • À la Saint-Vincent, l’hiver se reprend ou se rompt les dents.
  • Si le jour de la Saint-Vincent, le soleil luit comme un chapeau, on aura du plein le tonneau.
  • À la Saint-Vincent, les glaçons perdent leurs dents ou les recouvrent pour longtemps.
Catégories : blog-vin

Lebreuil

C'est moi lebreuil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *